Thursday Night Fever 

Me revoilà avec un nouvel article musical. Aujourd’hui, on sort les hauts à paillettes et les pantalons pattes d’eph et on monte le son ! Disco, bien sûr !

Jeudi dernier, je suis retournée au Palais des sports, non pas pour applaudir les 3 Mousquetaires mais pour découvrir Saturday Night Fever. Dès que l’on rentre dans la salle on est plongé dans l’ambiance. Les boules à facettes illuminent la salle et le rideau scintille de mille feux !

final01_saturdaynightfever_laoujereve

L’histoire est racontée par le MC incarné par Gwendal Marimoutou. Ce jeune artiste, découvert dans The Voice (#teamJenifer!), est un acteur, chanteur, danseur très talentueux. C’est tellement rare en France d’avoir de tels talents que lorsque c’est le cas il faut le préciser ! C’est lui qui mène la danse à la fin de l’entracte et fait danser toute la salle ! Chapeau l’artiste.

gwendal_saturdaynightfever_laoujereve

On y découvre Tony Manero, interprété par Nicolas Archambault, et sa bande de copains, obligé de travailler parce que son père est au chômage. Mais Tony rêve de strass et de paillettes et surtout de musique disco ! Tous les samedis soirs, il se rend dans un club pour exprimer sa passion. Il y fait la connaissance de Stéphanie Mangano, la pétillante Fauve Hautot, jeune femme talentueuse et ambitieuse avec qui il va s’entraîner pour remporter un concours de danse. Ils se livrent dans des chorégraphies endiablées dans lesquelles les danseurs sont mis en valeur et dévoilent leurs talents.

Pour assurer la partie musicale on peut compter sur un trio chic et choc. Trois grandes voix complémentaires. La touche féminine du trio, Navedya, surprend par sa voix et son énergie. Stéphan Rizon, gagnant de la saison 1 de The Voice, ne démérite pas. Son acolyte, Flo Malley et son timbre particulier est un bonheur pour les oreilles. C’est un vrai plaisir de le revoir sur scène et de l’entendre en live. On perçoit le plaisir que ce jeune artiste prend sur scène. Le trio emporte, à l’unisson, le spectacle.

flomalley_saturdaynightfever_laoujereve

Visuellement le spectacle est impeccable. On en prend plein les yeux et les oreilles. Costumes, décors et chorégraphies rythment l’histoire. Mais la bande son, intégralement en anglais, ne sert pas l’histoire et cela m’a manqué.

final_saturdaynightfever_laoujereve

Saturday Night Fever – actuellement au Palais des Sports

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s